La revue de l’Orthopédie externe

S'ABONNER
Index des
auteurs
La Bibliothèque
du Journal

Accueil

Edito du Journal de l'Orthopédie numéro 59

EDITO
Le Journal de l’Orthopédie
N°67 JP LISSAC

ETRE et FAIRE, la confusion en question.

Le terme de « compétence », n’est pas nouveau. Ce qui l’est, c’est la place centrale qu’il occupe aujourd’hui dans les discussions sur la formation et nos pratiques quotidiennes, notamment celles qui sont liées à nos métiers de soignants auprès des patients.
Le terme de « soignant » semble évident, comme si chacun comprenait instantanément ce qu’il signifie, les professionnels concernés et les pratiques associées. Pourtant, on constate que sa compréhension n’est pas uniforme. Un statut professionnel pour les uns ; une situation, une attitude, ou une intention pour d’autres.
Quand on considère les caractéristiques nécessaires pour qu’une ou un Orthoprothésiste soit remarquable, et pour que l’expérience des patients qui reçoivent les soins le soit également, on redécouvre que les soins en ortho prothèse sont à la fois une science et un art, une compétence et un acte, un savoir-être et un savoir-faire.
Dans notre cas, la science est en lien avec la technologie, de ce qui est fait et du comment. L’art concerne par qui l’acte est conduit et pourquoi. Compte tenu de la complexité et des multiples facettes de ces quatre éléments, il pourrait devenir inquiétant qu’une si grande part des discussions sur la pratique en ortho prothèse porte principalement sur la science.

La notion de « compétence » apparaît au cours des années 50 avec les premières réflexions sur la formation professionnelle continue. En 1958, elle est décrite comme « les actions propres à se maintenir au degré de compétence nécessité par l’activité. Cette compétence est la conjonction de ces trois termes : connaissances, aptitudes et bonne volonté. Cette compétence n’est jamais définitivement acquise, elle est menacée, elle est toujours à reconquérir et cette conquête doit se faire parce que le poste change par suite de l’évolution technologique ». Cette définition s’appuie sur trois registres cognitifs : la connaissance (le savoir), la pratique (le savoir-faire) et les attitudes (le savoir-être).

Alors ? Et pour nous aujourd’hui ?
Ce billet n’a pour d’autre ambition que de nous alerter. Dans notre pratique quotidienne, il est indéniable que la technologie représente un aspect très important et contribue à la performance de l’appareillage qui sera élaboré. Les choix en amont seront issus de nos réflexions, basées sur l’écoute du patient, notre capacité à aborder et à comprendre sa pathologie. L’acte d’application, sera quant à lui, la résultante de notre maîtrise de la technologie, de nos connaissances pour la lier avec le tableau clinique, et nos capacités à imaginer l’interface optimale avec le corps, dans la considération complète du patient, dans sa globalité d’Homme.
Portons attention à ce qu’il n’y ait jamais de confusion dans nos esprits entre « l’être » et le « faire »…
Ce que je suis est différent de ce que je fais…

Chacun se rappellera le travail réalisé dans le domaine de l’ETP, par l’équipe pluridisciplinaire nationale que nous vous avions présentée, et qui constitue un pôle de référence dans notre domaine. Avec ISPO, nous avons relayé ses travaux et avons consacré 2 numéros sur le sujet. Compte tenu de l’importance des enjeux, et fort de l’engagement pris avec cette équipe, votre Journal poursuit la publication de la totalité des communications réalisées afin de proposer un dossier référent de qualité.
Ce numéro du Journal de l’Orthopédie est donc le troisième consacré à cette mission, avec l’objectif de permettre au plus grand nombre d’accéder à ces informations. Il y a un véritable intérêt à lire ou à relire les articles des JdO précédents, et à conserver l’ensemble des publications comme un véritable outil que chacun pourra utiliser pour lui-même et pour transmettre aux collaborateurs et aux jeunes en formation.
On rappelle que les 5 ateliers sont disponibles en e-learning sur la plateforme dédiée de ISPO-France.

A vos agendas ! Le XXIIème Congrès Scientifique ISPO-France est officiellement lancé.
Votre évènement se tiendra les 15 et 16 novembre prochain, pour la première fois au Palais des Congrès de Bordeaux. L’appel à communication est disponible en ligne sur le site d’ISPO-France.
Nous attirons votre attention sur le nouveau format qui permet de garantir un tarif unique aux adhérents, sans distinction de date. L’objectif étant de permettre l’accès des journées de travail au plus grand nombre et garantir à la fois, l’accès au congrès et les bénéfices des avantages proposés par ISPO-France et le JdO. A cet effet, le « Pack Scientifique » représente une véritable solution pertinente pour tous les professionnels de Santé.

Bien entendu, vous pouvez retrouver toutes les informations sur ispo-france.com et sur ispo-france2018.com
Je vous souhaite une excellente lecture de votre JdO 67.

Jean – Pierre LISSAC
Rédacteur en Chef

Lire la suite replier l'édito
Présentation et historique du JO

A l'origine...

Le premier numéro du Journal de l’Orthopédie est paru en 1998. Il s’agit d’une revue scientifique, issue des volontés de ISPO France, de l’UFOP et de l’UPODEF, dont l’objectif principal est d’être le support de communication référent pour tous les professionnels de l’environnement de l’Orthopédie.

Au travers des informations scientifiques, économiques et pratiques qu’il délivre, il constitue un véritable media fédérateur de l’environnement.

Le Journal de l’Orthopédie est élaboré par, et pour les différents acteurs de l’environnement : Chirurgiens, Médecins, Orthoprothésistes, Podo-orthésistes, Kinésithérapeutes, Ergothérapeutes, Petit-Appareilleurs, Orthésistes, Techniciens en appareillage et Biomécaniciens participent à sa conception.

  • Rédacteur en Chef et coordination éditoriale : Jean – Pierre LISSAC
  • Assistanat de Direction et coordination générale : Audrey VANNEREUX
  • Rédaction : Professeurs, Chirurgiens, Médecins, Médecins MPR, Orthoprothésistes, Podo orthésistes, Kinésithérapeutes, Ergothérapeutes, Petit-Appareilleurs, Orthésistes, Techniciens en appareillage, Biomécaniciens
  • Editorialistes : Personnalités du Monde Médical et Professionnels de Santé
  • Diffusion : Abonnement individuel ou professionnel – (Fichier 5 500 ex.)
  • Parution : Tirage trimestriel (4 numéros par an)
Lire la suite Replier
La bibliothèque du Journal de l'Orthopédie avec tous les anciens numéros pour les abonnés

La Bibliothèque
du Journal

Formulaire et modalités d'abonnement

Abonnement

Les différentes rubriques abordées dans le Journal de l'Orthopédie

  • Prothèse – prothétisation
  • Orthèse – orthétisation
  • Podo-Orthèse – Podologie
  • Chirurgie
  • Petit appareillage
  • compression veineuse
  • contentions articulaires
  • Dossiers spéciaux
  • étude de cas
  • Paralysie cérébrale
  • Amputation de membre supérieur
  • Le pied diabétique
  • publications ISPO International
  • Dossier spécial Haiti
  • Sports et Handicaps
  • Publications du T.O.I
  • En bref, nouvelles du Monde
  • Carrières et annonces
  • Agenda
  • Index des Auteurs
  • Index des publications
  • Instructions aux Auteurs